Créer un compte | S'identifier
Le Premier Péché (Texte du Cours : Genèse 3 : 1-15 )

ÉPOQUE : Une certaine période après la création.
LIEU : Jardin d’Eden.
ENSEIGNEMENT PRATIQUE : Quand le péché entra dans le monde à cause de l’orgueil et la désobéissance de l’homme, Dieu fut assez miséricordieux pour promettre un Sauveur.

    TEXTE D’OR : «Là où le péché abondait la Grâce a surabondé. » Romains 5 : 20
LECTURES PERSONNELLES DE LA SEMAINE
Lundi – Genèse 3 : 1-15.
Mardi – Genèse 3 : 16-24.
Mercredi – Psaumes 139 : 3-12.

    Jeudi – Romains 5 : 12-21.
Vendredi – 1 Corinthiens 15 : 21-27.
Samedi – Jacques 1 : 12 - 18.
 
TEXTE BIBLIQUE A ETUDIER

( Genèse 3 : 1-15 )

1 - LA TENTATION

Avez-vous jamais pensé à votre situation si vous aviez été à la place d’Adam, au jardin d’Eden, sans un seul être humain près de vous, avec qui vous auriez pu vous entretenir. Laissez pour un moment libre cours à votre imagination, et essayez de réaliser une telle chose. Maintenant, lisez Genèse 1 : 28-31; 2 : 8, 9, 16, 17, 21, 23, avec toute votre réflexion et essayez de vous représenter la situation. Faites une liste de tout ce que Dieu avait prévu pour le bonheur et le confort d’Adam. Ne vous contentez pas seulement de nommer les différentes espèces d’arbres, etc... mais essayez de voir la signification cachée de chacune d’elles... Quels besoins fondamentaux de la nature humaine étaient satisfaits par ces objets extérieurs ? Par exemple, Adam avait un travail à faire ; travail plaisant mais travail qui demanderait son zèle et son intelligence. Personne ne peut être heureux s’il n’a pas quelques tâches pour occuper ses pensées et pour garder ses bras en activité.
Remarquez combien de libertés Dieu donna à Adam et combien de choses il lui défendit de faire. A la lumière de tout cela nous pouvons voir qu’il n’y eût aucune excuse valable à la transgression d’Adam et Ève.
Pouvez-vous voir une certaine raison dans le fait que Dieu ait placé l’arbre défendu au milieu du jardin? Comme parents, enlevez-vous de la maison, tout ce que les enfants ne doivent pas toucher ou pensezvous que la vue des choses qu’ils ne doivent pas avoir en mains les aide à développer leur force de caractère. Adam et Ève furent créés innocents, mais en expérimentant la tentation et en la traversant.

A – Possibilité de la Tentation

Il est intéressant de noter que toute tentation que nous rencontrons apparaît comme un appel à quelque légitime désir du corps ou de l’âme. Satan s’efforce de nous amener à faire un mauvais emploi de ce qui est ordinairement convenable et bien. Lisez Genèse 3 : 1-13. Fût-ce vraiment un serpent qui tenta nos premiers parents ? Quel mobile pouvait avoir, un animal à causer la chute de la race humaine ? Nous sommes immédiatement conduits à la conclusion que Satan était derrière tout cela; mais pouvons-nous le prouver ? Lisez Apocalypse 12-9. Où avons-nous déjà rencontré Satan ou Lucifer ? Quelle fut alors son attitude envers Dieu? (Esaïe 14 : 12-17). Ne le voyez-vous pas en train de jouer encore le même rôle ?

B – Subtilité de la Tentation
Remarquez comment Satan s’approche de la femme alors qu’elle était seule; comment il opéra au moyen d’une créature en qui la femme avait confiance; comment il déforma avec habileté les paroles de Dieu; comment il fit pénétrer avec ruse dans l’esprit d’Ève le doute concernant la Sainteté de Dieu et sa sincérité.

2 – LE PECHE

Pouvez-vous découvrir à la lecture du verset 6 les facteurs qui amènent la plupart des péchés ? Nous avons fait remarquer que toute tentation et tout péché vient comme le résultat d’instincts naturels ou de désirs provoqués par une mauvaise orientation de la vie. Quel désir parfaitement naturel le fruit défendu pouvait-il satisfaire dans la vie d’Ève ? Voyez-vous quelques péchés très répandus de nos jours qui ne sont pas provoqués par l’un de ces facteurs ?

Premièrement Satan amena Eve à douter de la Parole de Dieu, ensuite il la persuada de satisfaire sa curiosité.

Vous souvenez-vous de la vieille boite à gâteaux de la maison maternelle ? Vous rappelez-vous comme votre imagination remuait de plus en plus votre coeur d’enfant quand votre mère avait, déclaré : « Non, plus de gâteaux pour aujourd’hui ». Si vous aviez pu oublier tout à fait la boite à

   

gâteaux, vous auriez pu résister mais si vous restiez sur le désir d’avoir seulement un gâteau de plus, vous étiez près de la chute. C’est une loi psychologique bien établie que ce qui excite l’imagination est capable de nous asservir.

3 – CONVICTION


Il est remarquable de constater que lorsque nous sommes sous l’attrait de la tentation, nous sommes rarement capables de prévoir l’amertume et la tristesse qui suivent sûrement une faiblesse coupable. Satan ne nous montre que le plaisir de la tentation et, non le fardeau des regrets. La souffrance suit automatiquement et de façon aussi certaine que la nuit succède au jour. Remarquez de quel prix Adam et Ève payèrent leur désobéissance. 1 – Ils perdirent leur innocence; 2 – la paix de leur âme; 3 – leur demeure dans le jardin d’Eden; 4 – leur communion avec Dieu; 5 – l’espoir d’une éternelle félicité.
De plus, ils sont responsables de la méchanceté de Cain et de toutes les larmes, de tous les gémissements des hommes pécheurs à travers les siècles qui suivirent. Ces pertes furent la conséquence directe de leur péché. Par le jugement de Dieu sur eux, leur désobéissance engendre d’autres conséquences.

4 – JUGEMENT

Lisez les versets 14-19 pour voir quelle fut la punition infligée directement par Dieu à cause de la désobéissance d’Ève et d’Adam.

Que de ténèbres qui obscurcissent la vie de la plupart des hommes et des femmes d’aujourd’hui, sont les conséquences directes de cette punition. Votre réponse à cette question sera également une réponse à la question que nous entendons si souvent de nos jours: « Si Dieu est un Dieu d’amour, pourquoi permet-il tant de tristesses et de maladies dans le monde ! » Le fait est que l’homme attira lui-même le malheur du monde par son péché. Ce n’était pas dans le plan primitif de Dieu envers l’homme qu’Il avait créé à sa propre image et placé dans un merveilleux Eden.

5 – REDEMPTION

Lisez maintenant avec beaucoup d’attention le verset 15. Là est la promesse concernant le Sauveur qui devait venir pour couvrir la malédiction de ses bénédictions.

Remarquez dans le verset 21 que Dieu fit deux vêtements de peau pour couvrir leur nudité dont ils n’avaient pas conscience et dont ils n’étaient pas honteux avant de perdre leur innocence et avant que leurs yeux s’ouvrirent. Satan leur avait promis que leurs yeux s’ouvriraient et qu’ils connaîtraient le bien et le mal s’ils désobéissaient à Dieu en se partageant le fruit défendu. Ce qu’il ne leur avait pas dit, c’est qu’ils connaîtraient le Bien et le Mal à leur plus profonde tristesse et à leur grand regret. Maintenant, le terrible malheur était accompli et Ils demeuraient sans secours pour remédier à la situation.

Honteux, ils se cachèrent parmi les arbres du jardin. Mais Dieu avait un remède. Il tua des animaux et vêtit de leurs peaux les deux êtres nus. C’est la première fois que la mort est mentionnée dans ce bel Eden. Cette mort ne couvrit pas la culpabilité de leur conscience, mais elle permit de couvrir leur nudité et elle préfigure prophétiquement le sacrifice du Saint Agneau de Dieu qui, un jour, donnera sa vie sur le Calvaire pour laver les âmes coupables et pour finalement effacer à jamais la malédiction.

Le Seul espoir du monde déchu d’aujourd’hui est dans la Postérité de la Femme (le Seigneur Jésus- Christ) qui a écrasé la tête du Serpent.