Créer un compte | S'identifier
Dieu le Créateur (Texte du Cours : Genèse 1et 2 )

ÉPOQUE : Le Commencement
LIEU : Jardin d’Eden. On suppose qu’il se trouvait dans la région des rives du Tigre et de l’Euphrate.
ENSEIGNEMENT PRATIQUE : Dieu est le créateur de toutes choses dans l’univers et le dispensateur de toute vie.

    TEXTE D’OR : « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre » Genèse 1: 1
LECTURES PERSONNELLES DE LA SEMAINE
Lundi – Genèse 1: 1-5; 14-16; 24-31.
Mardi – Genèse 2 : 1-7.
Mercredi – Genèse 2 : 8-17.


    Jeudi – Genèse 2 : 18-25.
Vendredi – Psaumes 104 : 1-9.
Samedi – Job 38 1-12.
 
TEXTE BIBLIQUE A ETUDIER

( Genèse 1 : 1-5 ; 14-16 ; 24-31 )

1 – LA CRÉATION DE L’UNIVERS

Comment chaque chose est-elle apparue ? Voilà une question que toute personne réfléchie se pose à ellemême tôt ou tard. Le livre de la Genèse donne à cette question une réponse inspirée. Il décrit également d’autres commencements : commencement du péché, commencement de la rédemption, commencement des nations et commencement de la nation élue du sein de laquelle devait venir le Rédempteur.
Notre leçon est extraite des deux premiers chapitres qui exposent comment le monde et l’homme ont fait leur apparition.
Vous prendrez plus de plaisir à votre étude si vous répondez à toutes les questions au fur et à mesure qu’elles apparaissent dans votre programme, en notant tous les renseignements que vous découvrirez.

L’ORIGINE DE LA MATIÈRE
(Lire Genèse 1 : 1). Qui, d’après ce passage, créa les cieux et la terre ? Maintenant parcourez le reste du chapitre et voyez si vous pouvez trouver une seule ligne où l’auteur démontre l’existence de Dieu. A-t-il pensé que ce point avait besoin d’être démontré ? Il est difficile de croire qu’il puisse exister un être athée absolument honnête et bon et qui atteigne à la perfection. La croyance en un être Suprême est si profondément enracinée dans la nature humaine que ceux qui font profession d’athéisme se trahissent euxmêmes, comme celui qui déclarait : « Je suis athée et j’en remercie Dieu. » Nous pouvons croire que lorsqu’une personne dit : « IL n’y a point de Dieu » elle veuille dire : « Je souhaite qu’il n’y ait point de Dieu ». Il est plus naturel de croire en un créateur, car nous, qui savons que les machines ne se font pas seules, ne pouvons admettre que l’univers, avec ses merveilleuses beautés et son organisation soit apparue par hasard.
Toutefois, il y a ceux qui voudraient frustrer Dieu d’une partie de son pouvoir créateur. Quelques-unes des théories bien connues sur l’origine de la matière, sont :

1) Le Dualisme qui prétend que Dieu et la matière ont toujours existé et qu’ils représentent respectivement le Bien et le Mal.

2) Le Panthéisme qui laisse entendre que l’univers serait de la même substance que Dieu, chacun étant représenté sous ses bons et ses mauvais aspects. Chacune de ces théories limite l’omnipotence de Dieu et sa Sainteté.

3) La nébuleuse hypothèse qui suppose que tout dans l’univers faisait partie, à l’origine, d’une masse gazeuse tournoyant dans le ciel, que des parties s’en seraient détachées l’une après l’autre, puis refroidies. Le gaz, pensent les partisans de cette hypothèse, aurait toujours existé. Aucune de ces théories n’explique d’où partit l’étincelle de vie et, par conséquent, ne peut satisfaire un esprit honnête.

L’AGE DE LA TERRE
Les savants proclament que l’âge de notre terre peut atteindre des millions d’années. Par leurs contestations, ils ont ruiné la foi que beaucoup avaient dans le récit biblique de la création. Ceux qui étudient la Bible en sont revenus à la Parole de Dieu et ont fait remarquer que la Bible ne fixait aucune date en ce qui concerne la Création. La Parole déclare simplement : « Au Commencement ». Quelques érudits estiment que le second verset de la Genèse parle d’une nouvelle création plutôt que d’une toute première

   

création. Ils pensent donc que selon Genèse 1 : 1, tout fut créé parfait par Dieu, mais qu’un événement se produisit qui gâta cette perfection et amena le chaos sur la Terre; à la suite de cet évènement, Dieu fut amené à tout recréer. A l’appui de cette thèse, ils citent Jér. 4: 23-26; Esaïe 24: 1; 45: 18; Ezéch. 28: 12-15; Esaïe 14: 9-14. Toutefois, personne ne peut parler avec autorité sur un fait que Dieu n’a pas nettement révélé. Quelques mystères ne seront révélés que dans une Éternité bénie quand nous aurons la lumière nécessaire pour comprendre parfaitement les choses profondes de Dieu. En attendant, nous avons les marques de Dieu dans toute sa merveilleuse création et nous pouvons nous réjouir dans tout ce qu’Il nous a révélé.

LA NATURE DU CRÉATEUR

Examinez de nouveau les versets de Genèse 1 et voyez les traits que vous pourrez y découvrir en ce qui concerne le caractère de Dieu tel qu’il nous apparaît ici. Quels autres traits pouvez-vous découvrir dans la nature telle que vous la voyez (Lisez Romains 1 :19-20). Notez vos observations et apportez vos notes au cours. Remarquez qu’avant de créer toute forme de vie, Dieu prépara pour ses créatures un habitat et de la nourriture pour leur subsistance. Que fit-Il encore pour l’homme en vue de lui procurer une vie entière et heureuse !

2 - CRÉATION DE L’HOMME

A – LE MODÈLE
Lisez le verset 26 (voir Jean 1: 3 et Col 1:16 : Lisez le contexte). Sous quel rapport, l’homme ressemble-t-il à Dieu ? Pourquoi ne ressemble-t-il pas davantage à Dieu ? Dieu fit de l’homme un être complexe. Il fit son corps de la poussière de la terre, l’adaptant ainsi à son existence terrestre. Il souffla dans ses narines un souffle de vie (Genèse 2 : 7) pour lui permettre une communion avec Dieu. Sous beaucoup de rapports, l’homme a été créé à l’image de Dieu. Prenons des exemples

1) SAINTETÉ – Avant la chute, l’homme était innocent. Depuis la chute, sa conscience proteste quand il ne vit pas dans la droiture et il sait par la souffrance que lui cause le péché, que celui-ci n’était pas dans l’âme humaine à sa création.

2) SA FACULTÉ DE RAISONNER – Jusqu’à une certaine limite, un animal peut raisonner mais le domaine de l’esprit lui est fermé. Un homme peut, par le raisonnement, trouver la signification des choses; il peut faire des découvertes et perfectionner ses inventions.

3) L’homme peut être immortel, pas les animaux.

4) L’homme a reçu un pouvoir de direction et de domination sur la terre. B – LE BUT La Bible nous donne-t-elle quelque lumière sur le motif de la création de l’homme ? Pouvez-vous entrevoir quelques bonnes raisons ? Consultez Apoc. 4: 11; Col. 1: 16; Eph. 2: 7. Pensez-vous qu’à cause de la chute, le plan de Dieu ait été complètement contrecarré ? Où peut-il encore être mené à bonne fin? (Eph. 5 : 25-27; Eph. 2: 7; Apoc. 19: 7- 9).